SNCF Innovation & Recherche

Analyse des pratiques d’orientation chez les voyageurs en train 

Brief client

SNCF Innovation & Recherche s’intéresse à l’usage, à la compréhension des moyens d’orientation utilisés par les voyageurs. Ils souhaitent les améliorer en proposant des supports voyageurs basés sur des éléments pertinents, répondant à leurs attentes réelles.

Année

2018

Expertise
  • Insight
Disciplines
  • Ergonomie
  • Ethnographie
  • UX research
Outils

    01

    Définition d’un protocole expérimental

    Sur la base des objectifs de SNCF Innovation & Recherche et de la littérature scientifique, nous définissons un protocole expérimental qui permet l’étude écologique des parcours des voyageurs.

    L’étude porte sur les moyens qu’utilisent des voyageurs pour se diriger à l’intérieur et entre deux gares. Un point concerne l’utilisation de repères “cognitifs”, des éléments particulièrement saillants dans l’environnement, pour aider à se repérer : est-il possible qu’une application mobile de cartographie offre des moyens plus pertinents pour le guidage que les simples noms de rue ?

    Le protocole prévoit donc diverses modalités de présentation d’itinéraires, réalisés en verbalisant les difficultés éprouvées et un temps de débriefing à l’issue pour analyser les éléments aidant de ceux n’ayant pas d’impact.

    Leur vision est enregistrée avec l’eye tracker pour identifier les éléments du paysage qu’ils regardent et ceux qu’ils ignorent, et les comparer à ceux qu’ils mémorisent et ceux qu’ils oublient.

    Un GPS est également employé pour mesurer la distance parcourue et reconstruire les itinéraires a posteriori.

    Définition des scénarios d'orientation
    Définition des scénarios d’orientation
    Définition des repères cognitifs
    Définition des repères cognitifs
    Définition des scénarios d’orientation
    Définition des repères cognitifs
    02

    Etude terrain en eye tracking

    Suite à un recrutement, 18 participants réalisent des scénarios en situation réelle dans le quartier de la gare de Lyon à Paris. Chacun d’entre eux est équipé d’un eye tracker.

    Démarrant de la gare de Lyon et utilisant l’une des modalités de guidage qui leur est fournie (feuille de route, application mobile, etc), l’itinéraire les mène gare de Bercy puis Cour Saint-Emilion.

    Une caméra suit également leur itinéraire pour contextualiser les comportements, hésitations et difficultés. Le temps de parcours est en effet un indicateur de la bonne performance d’orientation, mais les scénarios étant réalisés “dans la vraie vie” bien des événements inattendus peuvent les ralentir. Il faut donc pouvoir en tenir compte dans l’analyse.


    5 jours
    sur le terrain

    etude terrain
    etude terrain
    etude terrain
    etude terrain

    35 km
    parcourus à pied

    03

    Analyse des données et recommandations

    Les données vidéos, d’observation, d’eye tracking et de position GPS sont agrégées pour émettre des recommandations sur le type de support d’orientation optimal pour le voyageur, en fonction de son besoin.

    Les résultats font apparaitre l’impact très positif de la présentation de repères cognitifs dans les supports d’orientation. Ils soulignent également la nécessité de repères “intermédiaires” moins saillants mais nécessaires à la réassurance du type “je suis bien dans la bonne direction”.

    Ces conclusions confirment tout l’intérêt de mener ces études directement sur le terrain, au contact de véritables usagers.

    La qualité des résultats obtenus permet également de publier un article dans une conférence scientifique !

    Présentation des résultats de l'étude orientation
    Présentation des résultats de l’étude orientation
    Une grande disponibilité dans le cadre de la réalisation de la mission qui nous a permis un partage d’opinions (scientifiques et techniques) ouvert et constructif pas évident à instaurer avec un prestataire dans un délai aussi contraint.
    J’ai également vraiment apprécié les échanges que nous avons pu avoir et ce positionnement non seulement à l’interface entre une certaine exigence scientifique et les nécessités bien plus strictes du besoin industriel, mais surtout très ouvert et horizontal.
    Simone Morgagni, Head of Cognitive Program at SNCF Innovation & Recherche
    Qu’il pleuve et/ou qu’il vente, Akiani sait conjuguer avec succès rigueur scientifique et accessibilité du discours. Les capacités d’adaptation à notre problématique ainsi que la disponibilité des équipes ont facilité la réalisation et assuré la qualité des travaux.
    Céline Durupt, Chef de projet géomatique chez SNCF Innovation & Recherche
    Voir un autre projet